NOTRE HISTOIRE​

Entretien avec Pixou, Président fondateur de Pixou Phone Emergency
– « À tous les coups, Pixou vous sauve le coût »

Question : « Comment est né Pixou ? »

Le fondateur : Je me suis intéressé à la réparation téléphonique après avoir attendu 3 semaines pour une réparation d’écran. J’ai réalisé qu’un besoin existait. J’ai fini par me former, puis par m’entourer d’amis proches, que j’ai pris soin de former également. À nos débuts, nous exercions de bureau en bureau. Le nom « Pixou » est venu naturellement, car il s’agit de mon surnom depuis tout petit. Les clients disaient « Merci Pixou d’avoir réparé mon téléphone ! » etc. C’est devenu viral sur les réseaux.

Question : « Comment Pixou est devenu Pixou Phone Emergency ? »

Le fondateur : Après avoir enchaîné les bureaux pendant 1 an, il nous fallait un magasin où nous aurions pignon sur rue. Nous avions des idées plein la tête, on avait une réelle volonté d’amener de la fraîcheur avec ce magasin et de se distinguer. Et pourquoi pas créer une véritable image de marque. Pour l’anecdote, de plus en plus de téléphones étaient « réanimés » comme s’amusaient à le dire nos clients. Indirectement, ils m’ont donné l’idée du concept d’hôpital pour téléphone. J’en ai parlé à mes gars. Au début, il me prenait pour un fou et puis 2-3 jours plus tard, cela devenait une évidence pour tout le monde. Je vous épargne les détails : Brainstorming, fous rires etc. Le nom « Pixou Phone Emergency » était facilement identifiable et s’est naturellement imposé.

Question : « Selon vous, qu’est-ce qui séduit tant les clients ? »

Le fondateur : Avant tout la confiance, les clients savent que nous allons prendre soin de leur téléphone. Avec l’ère des réseaux sociaux, nous leur montrons comment se passe l’intégralité de leur réparation. Nous avons établi une transparence totale entre nous et nos clients. En plus, nous proposons un SAV efficace. Ils apprécient aussi notre réactivité, le fait qu’ils soient assurés de pouvoir réparer leur téléphone en moins de 30 min dans 95% des cas chez Pixou. Ensuite je pense qu’il y a l’accueil, on a toujours veillé à accueillir au mieux nos clients et notre côté décalé a dû jouer. Disons que nous restons très naturels et que nous sommes un peu drôles (foufous). Pour finir je dirais l’écoute car nous essayons toujours de conseiller au mieux le client.

Question : « Sur quoi repose la qualité de vos pièces ? »

Le fondateur : Sur notre sélection. Aujourd’hui, je pense qu’on peut dire que nous maitrisons notre sujet de A à Z. J’ai d’ailleurs eu la chance de voyager en Chine pendant 2 mois pour y visiter une quarantaine d’usines de production : Écrans, batteries, connecteurs de charge etc. J’ai pu comprendre les différents procédés de fabrication et les différences de qualité que ces méthodes engendrent. Les gens ne le savent pas forcément mais il existe beaucoup de qualités différentes pour chaque composant dans le monde de la téléphonie. En ce qui nous concerne, on a toujours veillé à choisir la meilleure qualité possible. D’ailleurs, nous reconditionnons certains écrans dans nos ateliers en France afin de proposer des écrans originaux à nos clients.

Question « Quel lien entretenez-vous avec vos clients ? »

Le fondateur : Dans nos magasins, nous essayons surtout d’être à l’écoute de leurs besoins. En dehors, nous conservons une certaine relation de proximité par messagerie instantanée via les différents réseaux sociaux. Nous les alimentons quotidiennement afin de les tenir au courant de notre actualité : Ouvertures, promotions, nouveautés etc. Je dirais même que nos clients se sont habitués et même attachés au projet et à son évolution. Ils nous gardent en tant que réparateurs tout comme ils auraient leur médecin, leur dentiste etc. Comme on dit chez nous, ça bouge pas !

Question : « Quelle est votre vision de la téléphonie aujourd’hui ? »

Le fondateur : Alors c’est assez large. Disons qu’on est plutôt sur la technique, c’est-à-dire la réparation simple et complexe, et également sur la vente de téléphones et accessoires. Comme vous le savez surement, les téléphones sont de plus en plus indispensables dans nos vies. Ils coûtent aussi de plus en plus chers. Nous sommes une alternative pour tout le monde et je pense que nous continuerons de l’être. Au-delà de ça, réparer c’est aussi un geste pour la planète. Nous nous engageons d’ailleurs pour être utile à nos clients mais aussi pour la planète.